Le Nîmes Olympique restera-t-il en Ligue 2 pour la saison 2014/2015 ? Très bonne question !

A 6 journées de la fin du championnat de France de Ligue 2 (en comptant le match en retard contre Caen), le Nîmes Olympique de René Marsiglia pointe à la 18ème place synonyme de relégation en fin de saison.

Dans la zone rouge oui, mais à seulement une longueur d’Auxerre, deux de Laval et trois de Châteauroux !
Nîmes Olympique est également au coude à coude avec le FC Istres OP mais son goal average, correct pour un mal classé, lui permet de garder l’avantage.

nimes olympique ligue 2

Vendredi dernier, devant les 7 148 spectateurs qui avaient répondu présent à l’appel du nouveau président Jean-Marc Conrad, les crocodiles du Nîmes Olympique étaient parvenus à décrocher un précieux succès dans la course au maintien face au FC Istres OP justement.

A moins d’un mois du dénouement du championnat de France de Ligue 2 2013/2014, le Nîmes Olympique a-t-il encore une chance de se sauver ?

Regardons d’abord le calendrier des 4 prétendants à la descente.

Châteauroux se déplacera 3 fois sur 5 et rencontrera 2 prétendants à la relégation (Istres et Laval). Les 3 autres équipes qu’ils croiseront n’auront plus rien à défendre. (Dijon, Créteil et Brest)

Laval se déplacera 2 fois sur 5 et rencontrera 3 prétendants à la montée en Ligue 1 ou au titre de champion (Niort, Nancy et Metz) et 2 prétendants à la descente en National (Châteauroux et Nîmes).

Auxerre se déplacera 2 fois sur 5 et rencontrera 3 prétendants à la montée en Ligue 1 ou au titre de champion (Metz, Niort et Nancy). Les 2 autres équipes qu’ils croiseront n’auront plus rien à défendre. (Arles et Le Havre)

  Nîmes Olympique - Caen : le résumé vidéo

Nîmes se déplacera 4 fois sur 6 (si le CNOSF demande à jouer le match contre Caen) et rencontrera 2 prétendants à la montée en Ligue 1 (Caen et Angers) et 1 prétendant à la descente en National (Laval). Les 3 autres équipes qu’ils croiseront n’auront plus rien à défendre (Brest, Dijon et Créteil).

Istres se déplacera 2 fois sur 5 et rencontrera 3 prétendants à la montée en Ligue 1 (Nancy, Lens et Angers) et 1 prétendant à la descente en National (Châteauroux). La dernière équipe qu’ils croiseront n’aura plus rien à défendre (Dijon).

Que peut on tirer de ces calendriers ?

Même si Nîmes et Châteauroux se déplaceront plus que les autres équipes du bas de tableau, ces 2 clubs rencontrerons le plus d’équipes (3) n’ayant plus rien à défendre. Ceci pourrait libérer les joueurs et laisser place à plus de jeu.

Laval et Istres ne se déplaceront que 2 fois mais ces 2 équipes auront fort à faire avec 5 matchs contre des prétendants à la montée ou à la descente (seulement 4 pour Istres).

Auxerre bénéficie lui d’un calendrier plutôt correct avec seulement 2 déplacements et 3 matchs contre des prétendants (aucun match pour la relégation).

 

Un remake de 2009 ?

Lors de la saison 2008/2009 et le maintien lors de la dernière journée contre Brest, le Nîmes Olympique ne comptait que 30 points après 32 journées (+5 cette saison) et 4 points sur le 1er non relégable (1 point cette saison avec un match en retard).

Rien n’est encore joué donc et plus que jamais le Nîmes Olympique peut sauver sa peau cette année !

  AS Nancy Lorraine - Nîmes Olympique : 4ème journée de Ligue 2

Voici le classement final simulé par Le Petit Nîmois sur Simoo.fr. Et vous ça donne quoi ? Partagez !

classement Ligue 2

Tous aux Costières pour pousser les Crocos lors des 2 derniers matchs à domicile face à Brest et Laval ! Allez Nîmes !